Il existe aujourd?hui plusieurs types de liftings qui permettent d?am?liorer les disgr?ces provoqu?es par le vieillissement du visage et du cou, soit de mani?re localis?e, soit de mani?re plus ?tendue. Le lifting cervico-facial est le plus fr?quemment r?alis?.

Il s?agit de la correction chirurgicale du vieillissement au niveau du visage ? partir des tempes, des joues et du cou.

Information m?dicale avant un le lifting cervico facial

Objectifs du traitement


L?op?ration a pour but de traiter l?affaissement et le rel?chement de la peau et des muscles du visage (tempes, joues, bajoues, ovale du visage) et du cou. L?objectif d?une telle intervention n?est pas de changer la forme et l?aspect de votre visage. Au contraire, la restauration des diff?rentes structures anatomiques de la face et du cou (peau, muscles, graisse) vous permettra de retrouver l?aspect de votre visage quelques ann?es auparavant. Il s?agit de gommer les d?fauts li?s au vieillissement.

Les muscles sont remis en tension, de mani?re ? corriger leur rel?chement. La peau est ensuite redrap?e ? la demande sur les nouveaux galbes, sans traction excessive. Cette double action permet d?obtenir un r?sultat naturel (car la peau n?est pas trop tir?e), durable (car le plan musculaire est solide).

Les surcharges graisseuses ?ventuelles peuvent ?tre trait?es par lipoaspiration. Les incisions cutan?es n?cessaires sont cach?es pour l?essentiel dans les cheveux (au niveau des tempes et de la nuque) et au pourtour des oreilles. La cicatrice est ainsi presque enti?rement dissimul?e.

Le lifting cervico-facial peut ?tre fait d?s que les signes de vieillissement apparaissent et qu?une demande de correction motiv?e en est formul?e, g?n?ralement ? partir de 40 ou 45 ans. Cette intervention peut ?tre associ?e ? un autre geste de chirurgie esth?tique faciale : chirurgie esth?tique des paupi?res (bl?pharoplastie), correction de l?affaissement et des rides du front et de la glabelle (toxine botulique), injection d?acide hyaluronique, par exemple au niveau des l?vres.

Modalit?s d?intervention


Type d?anesth?sie et d?hospitalisation

Types d’anesth?sie?: Le lifting cervico-facial est le plus souvent r?alis? sous anesth?sie g?n?rale. Une neurolepanalg?sie (anesth?sie permettant de vous d?tendre et de vous endormir dans un sommeil l?ger) est aussi possible en fonction de la technique chirurgicale utilis?e.

Modalit?s d?hospitalisation?: une hospitalisation de 24 heures minimum est n?cessaire?et la sortie se fait en fonction de la r?cup?ration.

Technique chirurgicale

Le chirurgien aura recours ? une technique s?adaptant ? votre visage et aux d?fauts ? corriger.

L?incision est en grande partie cach?e dans les cheveux et au pourtour des oreilles.

  • A partir des incisions, un d?collement est fait sous la peau. Son ?tendue est fonction de chaque cas, notamment de l?importance du rel?chement des tissus.
  • On proc?de ensuite ? la remise en tension du plan musculaire, pr?cise afin de corriger l?affaissement, tout en conservant au visage son expression.
  • En cas de surcharge graisseuse localis?e, une lipoaspiration est effectu?e dans le m?me temps op?ratoire au niveau du cou.
  • La peau est alors redrap?e naturellement, l?exc?dent cutan? supprim?, les sutures faites sans tension. Une colle biologique peut ?tre utilis?e.
  • Des drains sont parfois n?cessaires mais non obligatoires pour ?viter la constitution d’h?matomes et seront enlev?s d?s qu’ils ne rapporteront plus de sang.

En fin d?intervention, on r?alise un pansement qui fait le tour de la t?te. Un masque compressif est mis en place ?galement.

Des drainages par kin?sith?rapie postop?ratoire sont recommand?s et am?liorent le confort, la diminution de l?oed?me et la qualit? des cicatrices.

Pour aller plus loin


Les suites op?ratoires attendues

Les premiers jours, il faut se reposer au maximum et ?viter tout effort important (tourner la t?te de mani?re excessive). Au cours de ces premiers jours, il est possible d?avoir?:

  • un ?d?me (gonflement), qui peut ?tre plus accentu? le deuxi?me jour que le premier?;
  • des ecchymoses (bleus) dans la r?gion du cou et du menton?;
  • une sensation de tension douloureuse, surtout en arri?re des oreilles, et autour du cou.

Ces ecchymoses et ces??d?mes?disparaissent en moyenne dans les deux semaines post-op?ratoires. Les fils de suture sont retir?s entre le septi?me et le quinzi?me jour. Au bout du premier mois, le gonflement a en g?n?ral presque disparu. Mais il persiste une l?g?re induration des zones d?coll?es, plus palpable que visible. Les oreilles ne retrouvent leur sensibilit? normale que plusieurs mois plus tard. Les cicatrices sont cach?es en avant dans les plis naturels du visage et en arri?re par les cheveux. La seule zone l?g?rement visible, en avant de l?oreille, peut ?tre temporairement masqu?e par la coiffure ou le maquillage.

Les suites op?ratoires compliqu?es

Un lifting cervico-facial, bien que r?alis? pour des motivations essentiellement esth?tiques, n?en reste pas moins une v?ritable intervention chirurgicale qui comporte des risques et des al?as. Votre chirurgien ainsi que l??quipe d?anesth?sie sont l? pour vous suivre, pallier les ?ventuels probl?mes et vous proposer des solutions.

Les risques peuvent ?tre?:

  • Un h?matome n?cessitant une ?vacuation rapide?;
  • Une n?crose cutan?e localis?e, responsable d?un retard de cicatrisation?;
  • Une infection locale au niveau des sutures, ou plus importante sur l?ensemble du d?collement?;
  • Des l?sions nerveuses, en particulier la l?sion d?une branche du nerf facial, susceptible d?entra?ner une par?sie (paralysie incompl?te) souvent localis?e sur la branche cervico-mentonni?re (qui permet l?abaissement de l?angle de la l?vre) et qui r?cup?re progressivement en plusieurs semaines. La g?ne est souvent tr?s limit?e et de toute fa?on temporaire?;
  • Des cicatrices anormales, hypertrophiques voire ch?lo?des, d?apparition et d??volution impr?visibles, pouvant compromettre l?aspect esth?tique du r?sultat. Ces anomalies sont accessibles ? des traitements locaux sp?cifiques.
  • Des d?fauts de r?sultat:
    • une r?cidive partielle du rel?chement des tissus (ptose), notamment de la partie ant?rieure du cou, lorsque la ptose ?tait importante avant l?intervention?;
    • des cicatrices trop visibles ou une chute de cheveux localis?e dans la r?gion des tempes (alop?cie) qui peuvent n?cessiter une retouche chirurgicale ? distance (six mois ? un an).

Petites choses ? savoir

Sch?matiquement, on est :

  • au septi?me jour, pr?sentable pour les intimes,
  • vers le douzi?me jour, pr?sentable pour ses amis,
  • mais, pour para?tre devant les personnes dont on veut qu?elles ignorent l?op?ration, il est n?cessaire de pr?voir trois semaines minimum.

Au bout de deux ? trois mois, on peut avoir une bonne id?e du r?sultat d?finitif. Mais les cicatrices sont encore un peu ros?es et indur?es et ne s?att?nuent que vers le sixi?me mois.

A long terme, le vieillissement continue ? faire son ?uvre et l?on peut ?ventuellement envisager une nouvelle intervention au bout d?une dizaine d?ann?es.