Opérés à Montpellier, des patients aveugles retrouvent une vision partielle

18 mars 2019 Divers

Des patients atteints de rétinite pigmentaire opérés à la clinique Saint-Jean revoient, en noir et blanc, grâce à un implant.

Fabrice Ramos, 49 ans, est un pionnier. Aveugle suite à l’évolution d’une rétinite pigmentaire, ce professeur de musique qui a gardé d’une vie professionnelle passée un temps entre Toulouse et Castres un bel accent chantant, est le premier Français à vivre avec un implant rétinien développé par la société allemande Retina Implant, un des trois acteurs majeurs du marché balbutiant de la vision artificielle.

La suite de l’article sur Midi Libre